Ouzouer sur Loire, le 1er janvier 2021


Bien chers Amis,


Il n’est pas coutume que nous vous adressons notre lettre un 1er janvier ! Un petit clin d’œil à la fête de Sainte Marie Mère de Dieu. Marie, comme l’exprimait  Saint Bernard de Clairvaux, un grand amoureux de la Vierge Marie,  avait tellement ruminé, mastiqué, intériorisé la Parole de Dieu que le Verbe, la Parole, avait fini de prendre chair en elle.  Marie s’est laissée former intérieurement par le Verbe, tellement en profondeur qu’elle a fini par donner le Verbe au monde. En fait plus qu’un clin d’œil ! Un souhait pour chacune, chacun de suivre le oui de Marie.
L’année écoulée nous a tous bouleversés dans notre façon de vivre au quotidien, dans le travail, pour beaucoup en télétravail, pour d’autres en chômage technique ou en chômage tout court et pour ceux d’entre vous dans le monde médical avec un rythme et sous un stress incommensurable, pour les étudiants et les lycéens avec beaucoup de cours « on-line ». Oui nous avons été bouleversés dans nos habitudes, dans nos projets, La Valla aussi et de plusieurs manières.
Nous vous avions annoncé début décembre 2019 la prise de responsabilité progressive de la catéchèse par Laureline. Un gros pépin de santé l’a amenée en arrêt maladie pendant 9 mois et elle n’a pas pu reprendre sa mission à La Valla en septembre. Notre projet s’en est vu complètement perturbé. Dès janvier 2020, la communauté de vie a repris les rênes de la catéchèse avec un impératif : « rendre autonomes les catéchistes ». Tous les thèmes abordés sur les deux années ont été transformés en fiches avec tous les documents annexes ; chaque catéchiste a reçu sur une clé USB les séances des deux années. Quelques rencontres de catéchistes au premier trimestre 2020 ont permis aux catéchistes de se familiariser avec tout le matériel déjà prêt pour animer les séances…et nous nous sommes retrouvés en confinement. Les jeunes en 2ème année de préparation ont pu continuer leurs rencontres en trois groupes sous forme de conférence téléphonique, sous la « houlette » d’Yves et de Kévin d’une part et de Catherine JV d’autre part. Ils ont été confirmés le samedi 17 octobre 2020, sauf Jean, « personne contact » donc en isolement. Il le sera fin mai avec les plus jeunes. Les jeunes de première année ont eu plus de difficultés à continuer leur parcours ; difficile de passer en conférence téléphonique quand ils ne se connaissent pas beaucoup. Pour le 2ème confinement, cela a été possible. Les catéchistes se sont organisés en trois groupes de 4-5 jeunes sous la responsabilité de Marie, Luiza et de Thierry.
Tous ces évènements nous ont amenés à ne plus envisager de garder la responsabilité de préparer les jeunes à la confirmation à partir de septembre prochain et de la transmettre aux Pères de Saint Martin qui arrivent sur notre communauté de paroisses à la rentrée 2021.
Nous écrivons cette lettre de notre lieu de confinement, que nous avons prolongé avec les fêtes de fin d’année pour y recevoir la famille Demougin. Nous sommes donc à Ouzouer sur Loire, Ouzouer veut dire « Oratoire », un joli clin d’œil. Oui nous nous sommes confinés dans un lieu propice à la méditation, au silence pour ruminer tous ces évènements à la manière de Marie, qui gardait tous ces évènements dans son cœur. Ce fut un temps privilégié de transformation. Nous reprendrons bien l’image du potier, cher à Saint Irénée de Lyon : le potier, c’est  Dieu le Père qui nous travaille avec ses deux mains qui sont l’Esprit Saint et son Fils. Ces deux temps de confinement ont littéralement donné un nouveau souffle à la mission. Nous faisons, tous les trois, partie de l’équipe de relecture de vie qui s’appelle « Les Passeurs » avec Catherine JV et Yves. Notre mission de passeurs devient réalité et non plus un projet.
Comme vous l’avez lu plus haut, la catéchèse est entièrement prise en main par les catéchistes, la communauté n’étant plus que ressource quand le besoin se fait sentir.
Un magnifique cadeau inattendu nous est arrivé cet été : Luiza et Kevin sont venus passer quelques jours dans notre lieu de « retraite » à Ouzouer et nous ont fait part de leur disponibilité pour s’engager à poursuivre l’œuvre de La Valla-Mulhouse. Ils se sont tous les deux engagés dans la communauté élargie ; nous avons appelé Luiza au Conseil de Maison, car comme vous le savez, la communauté mariste Sainte Marie a quitté Mulhouse nous laissant dans la tristesse et un certain désarroi et laissant la place de Jean vide, lui qui donnait tant à La Valla.  Nous chantons avec les frères de Taizé :
See I am near, says the Lord. See, I make all things new!(Je suis proche, dit le Seigneur. Voici, je fais toutes choses nouvelles).
Luiza et Kévin font un binôme très complémentaire pour la pause solidaire. Ils gèrent les appels des jeunes et les inscriptions tandis que Baptiste et Gaël sont sur place avec les jeunes le samedi, une fois par mois.
Kevin a pris le relais de la communauté, veillant que personne ne soit seul au moment des fêtes. « Maintenant que je suis en capacité de donner, c’est un juste retour des choses que je prenne cette responsabilité » nous a-t-il écrit.
Luiza anime l’équipe des adultes accompagnateurs des activités solidarité. Ils réfléchissent à d’autres possibilités d’actions solidaires. Pour le moment il n’est pas possible d’organiser des chantiers Retap’Appart.
En 2020, nous avons assuré la distribution des colis alimentaires avec l’équipe de St Vincent de Paul en février, ainsi que mensuellement une pause solidaire le samedi matin  de janvier à mars et depuis novembre.
Comme chaque année une équipe de jeunes, encadrée par Thierry et Michel, ont travaillé une après-midi de 4 heures le 28 novembre lors de la collecte de la Banque Alimentaire. Thierry et Michel gèrent en totale autonomie. Le rôle de la communauté se réduit à contacter les jeunes susceptibles de participer.
La prière de Taizé a pris un nouveau départ. Depuis le mois d’octobre, elle a lieu dans le chœur de l’église Sainte Marie. Une équipe de sept jeunes adultes, animée par Luiza, assure l’animation et réfléchit à l’avenir de ce temps de prière vital pour l’ensemble de la communauté. Le Père Hervé Paradis-Murat est présent à cette prière. Petite remarque : Catherine a fait connaissance d’Hervé lors d’un séjour à Taizé !
La communauté s’est concentrée sur l’accompagnement des équipes maristes, jeunes et adultes ainsi que sur l’accompagnement des équipes de relecture de vie, qui se sont déroulées par conférence téléphonique, Skype ou Zoom. Une surprise…la majorité des équipes était au complet. Nous avons pu, en septembre et début octobre, rencontrer pratiquement toutes les équipes en « présentiel » en respectant les gestes de protection. Nous avons dû renoncer aux repas !
Les rencontres mensuelles « Goûtons La Parole » se poursuivent avec un noyau d’une douzaine de personnes.
Nous avons également développé, pour les jeunes, les fiches 59 à 62 basées sur le thème de l’année mariste : « Réveillons-nous ! » et pour les adultes : quatre fiches à partir de la lettre de Mgr Éric de Moulin-Beaufort « Le matin, sème ton grain », et quatre autres fiches à partir de la circulaire  du frère Ernesto Sanchez : « Foyer de lumière. Prenons soin de la vie et suscitons une vie nouvelle ». Ces différentes fiches sont et seront la base des rencontres des équipes maristes, accompagnées par la communauté.
Nous souhaitons à chacune, à chacun, une année 2021 riche de transformation, de nouveaux projets sous l’action de l’Esprit d’Amour !Le manque de contacts nous a tous touchés, nous nous souhaitons d’être tous attentifs les uns aux autres en attendant un temps plus serein.
Bien fraternellement,
                                   André, Catherine et Pierre

« Heureux qui s’abandonne à Toi, ô Dieu, dans la confiance du cœur.
Tu les gardes dans la joie, la simplicité, la miséricorde. (Taizé)
 


 Lettres précédentes:

 

 

mise à jour :04 / 03/ 2021